Pourquoi les régimes restrictifs finissent par faire reprendre du poids.

Cet article est aussi disponible sur le site: femmes références
 

 

Rédigé par Béatrice BENAVENT-MARCO

Diététicienne nutritionniste

 

Vous êtes nombreuses à vous laisser tenter par les régimes restrictifs, attirées par la promesse d’une perte de poids facile et rapide. Mais les régimes restrictifs ne viennent pas à bout des surpoids et des obésités. Pire, ils ont plutôt tendance à les aggraver  à long terme. Le rapport de l’Anses* en novembre 2010 a d’ailleurs pointé les dangers de ces derniers et le risque de l’effet rebond a été démontré :

"Elle  (l’étude) met en évidence des effets néfastes sur le fonctionnement du corps, et notamment pour les os, le cœur et les reins, ainsi que des perturbations psychologiques, notamment des troubles du comportement alimentaire. L'analyse des données scientifiques établit également que la pratique des régimes peut provoquer des modifications profondes du métabolisme énergétique du corps. Ces dernières modifications sont souvent à l'origine du cercle vicieux d'une reprise de poids, éventuellement plus sévère, à plus ou moins long terme". (source : www.anses.fr)
 

Par phénomène de privation et de suppression de certains groupes d’aliments, vous subissez des contraintes et des frustrations qui vous amènent inéluctablement à retrouver vos anciennes habitudes alimentaires. Or évidemment le facteur génétique et environnemental sont entres autres responsables d’un poids trop élevé mais il n’en reste pas moinsqu’une alimentation inadaptée (pas forcément trop abondante !) est au cœur du problème. Du coup en retrouvant vos anciennes habitudes alimentaires, le poids perdu est repris avec parfois un bonus.

Cet effet rebond s’explique aussi en partie par une diminution du métabolisme de base (nombre de calories que l’on brûle au repos). Vous allez stocker plus facilement ce que vous mangez mais surtout, il va vous être de plus en plus difficile de perdre du poids.
 

C’est pourquoi, il est préférable d’être accompagnée dans un programme de rééducation alimentaire. Vous apprendre à manger selon vos besoins, sans supprimer de groupes d’aliments et en adaptant votre alimentation à vos contraintes de vie. Si vous subissez un régime, vous finirez par l’abandonner. Il vaut mieux faire de petits changements qui finiront par devenir des réflexes. Vous pérenniserez ainsi votre perte de poids. C’est le meilleur moyen pour ne pas le reprendre.mtre_ruban


En réalité, si vous suivez un régime restrictif vous allez être confronté à deux situations, soit vous avez une volonté de fer et vous le main

tenez jusqu’au bout. Les résultats obtenus sont satisfaisants pendant quelques mois mais l’organisme garde en mémoire cette restriction et finira par stocker à nouveau.



Soit lassée par le régime draconien vous abandonnez et le poids se réinstalle alors très vite sous la reprise de vos habitudes alimentaires inappropriées au maintien de votre poids.
 

Je conclurai sur ces quelques phrases du rapport de l’anses :

« Cette démarche  (la perte de poids) doit faire l'objet d'une prise en charge par des spécialistes - médecins nutritionnistes, diététiciens-, qui seront les plus à même de proposer le régime alimentaire correspondant le mieux aux caractéristiques de la personne. L'Anses* rappelle en outre que rien ne peut remplacer, en terme de santé, une alimentation équilibrée, diversifiée, en veillant à ce que les apports énergétiques journaliers ne dépassent pas les besoins. Par ailleurs, pour réduire les risques de prise de poids, l'évolution des habitudes alimentaires doit être associée à une activité physique régulière. » (source : www.anses.fr)

 A titre d'information une perte de poids menée correctement avec une alimentation normale et équilibrée fait perdre en moyenne 3 à 4 kg par mois.


12/01/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 128 autres membres